Équipe régionale d’appui en Identitovigilance

Dans le cadre de la déclinaison régionale de Programme National Sécurité des Patients, l’Agence Régionale de Santé du Languedoc-Roussillon a mis en place depuis le 1er janvier 2014 une équipe régionale d’appui en Identitovigilance afin d’accompagner les établissements de la région dans la gestion et la prévention des erreurs liées à l’identification des patients.

L’équipe régionale d’appui en Identitovigilance met à disposition des établissements ces 2 affiches de communication à l’attention des usagers, réalisées à partir du travail du CHU de Nîmes.

Vous pouvez accéder aux affiches de communication en cliquant sur les liens suivants :

Affiche Identité

Affiche Bracelet

Dans le cadre de sa mission, l’équipe régionale d’appui en identitovigilance a constaté que des disparités importantes existaient sur le format et les informations présentes sur les étiquettes patient.

Un travail a été mené, afin de proposer une uniformisation régionale des étiquettes.

Note sur « l’étiquette parfaite »

Contact :
Audrey PANIEGO
Chargée de missions transversales
Coordonnatrice équipe régionale d’appui en identitovigilance – ARS
audrey.paniego@chu-nimes.fr

Charte de confiance et d’incitation à la déclaration des évènements indésirables

APPERQUAL s’engage en faveur de l’amélioration de la déclaration et de la prise en compte des événements indésirables associés aux soins.
Reconnaître et déclarer les événements indésirables pour les analyser et produire des solutions aptes à en diminuer la fréquence est le fondement de l’amélioration de la sécurité des soins. La crainte de la sanction est cependant l’un des facteurs qui s’opposent à cette salutaire transparence. Comprendre ce qui s’est passé pour apprendre de nos erreurs plutôt que de bloquer toute réflexion collective par la stigmatisation d’un coupable est un changement radical de culture.

APPERQUAL a élaboré cette charte dite de confiance et d’incitation à la déclaration des évènements indésirables afin d’aider les établissements ou toute autre structure dans cette démarche.
Le travail a consisté en un recensement, une analyse et la synthèse des chartes existantes tant dans les établissements publics que privés, pour proposer un modèle à la disposition de tous. Il est susceptible d’adaptations si nécessaire à son appropriation.

APPERQUAL est convaincue que les interrogations quant aux relations entre la culture de sécurité et l’erreur, la faute ou la sanction doivent être anticipées pour ne pas avoir à répondre dans l’urgence à des situations toujours délicates sous la pression d’un évènement indésirable sérieux ou grave avéré.

Vous trouverez cette charte en cliquant sur le lien suivant

Pertinence des doubles endoscopies

Mise en place d’une grille d’évaluation : Un travail préliminaire piloté par les Docteurs gastro-entérologues Pierre Dalbies, Jean Christophe Valats et Jacques Liautard, appuyés sur le plan méthodologique par Mme le Dr Anne Charlotte Royer, médecin de santé publique, a permis de valider la grille de recueil des indications de l’acte de double endoscopie, au cours du même temps opératoire.
Une phase test à été réalisée pour mesurer la faisabilité de l’utilisation de l’outil et son ergonomie.

Vous pouvez retrouver cette grille d’évaluation sur ce lien

Un guide d’utilisation de la grille est rédigé pour permettre à chaque spécialiste de la remplir sans questionnement ou interprétation non univoques des items.

Vous pouvez retrouvez ce guide d’utilisation sur ce lien

Conception d’un outil informatique de saisie des données permettant une analyse globale.

Revues de Mortalité et Morbidité pluri-professionnelles en ambulatoire

En mars 2014, un premier bilan d’une expérimentation de RMM pluri-professionnelles en ville a été présenté par Dr Marielle LAFONT (HAS). Cette expérimentation a été réalisée conjointement par la HAS et le CEPPRAL entre 2011 et 2013. Elle visait à tester la faisabilité et l’acceptabilité l’utilité et l’efficacité de groupes type RMM, de proximité, pluriprofessionnels, centrés sur l’analyse des évènements indésirables en pratique ambulatoire, en pointant les obstacles et les leviers pour faciliter une éventuelle généralisation ultérieure de tels groupes.

Le rapport d’évaluation de cette expérimentation avec les 8 points clé permettant d’accompagner les professionnels désireux de mettre en œuvre cette démarche et de promouvoir une culture de sécurité dans le secteur ambulatoire est disponible sur le site Internet de la HAS, ou sur le lien suivant

Vous trouverez sur ce lien un document de présentation de la démarche en Languedoc-Roussillon